En Sierra Leone et au Libéria, des élèves feront de la lecture durant des émissions radiophoniques pendant une heure, tous les soirs grâce à un nouveau partenariat entre l’ONG CODE et Radios Rurales Internationales.

Ces deux ONG canadiennes s’unissent pour que la lecture ne soit pas négligée, surtout face aux imprévus et à la fermeture des écoles survenus pendant la crise de la COVID-19.

« Reading on the Waves » promo

Bien que les cours aient depuis repris dans ces deux pays ouest-africains, les taux d’alphabétisation en Sierra Leone et au Libéria figurent parmi les plus bas au monde.

Au Libéria, environ 48 pour cent d’adultes et seulement 43 pour cent en Sierra Leone savent lire et écrire.

Le but de ces émissions radiophoniques, c’est de changer cela en touchant 350 000 personnes de part et d’autre des deux pays, et 70 000 élèves, filles et garçons, et ce, en toute sécurité et à distance.

En collaboration avec des rédacteurs(rices) locaux libériens et sierra-léonais, CODE a produit un recueil de lecture, rempli d’histoires et d’activités amusantes. Différentes histoires parlent de sécurité, de lavage de main, d’égalité de genre, de mathématiques, et même de folklore local, de façon divertissante, et pertinente localement.

En partenariat avec WE-CARE Foundation au Libéria, et The Association of Language and Literacy Educators en Sierra Leone, les recueils ont été distribués à différentes familles pour qu’elles puissent lire tout en écoutant les émissions.

Reading on the Waves recording
Le premiere emission de « Reading on the Waves » en Sierra Leone.

Radios Rurales Internationales travaille avec dix stations pour diffuser les émissions. Trois stations libériennes et deux stations sierra-léonaises animeront et enregistreront les émissions, qui seront rediffusées par chacune des cinq stations.

Intitulée Reading on the Waves (Lire sur les ondes), chaque émission est animée par un(e) radiodiffuseur(euse) et un(e) enseignant(e), afin d’associer la magie de la radio à la bonne pédagogie pour obtenir des émissions divertissantes et éducatives.

Les émissions démarrent par une brève note sur la COVID-19, inspirée des spots radiophoniques de Radios Rurales Internationales pour rappeler les meilleures pratiques sécuritaires relatives à la COVID. Cette note est suivie de micros-trottoirs (un terme latin qui signifie « voix du peuple », utilisé en radio lorsqu’on partage les voix d’auditeurs(rices) réalisés avec des élèves impliqués dans l’émission. Ils/elles répondent aux questions de la soirée précédente, ou expliquent comment leur apprentissage progresse.

Après, dans un segment préenregistré, suivent le mot du jour et l’heure du conte. Un(e) enseignant(e), ayant la bonne méthode l’enseignement de la lecture et l’écriture, lit les contes, en insistant sur les nouveaux termes et, parfois, comme l’anglais est la langue d’enseignement des deux pays, traduit des termes clés en langues locales.

Ensuite vient une rubrique activité, où les enfants peuvent appliquer les leçons du jour, qu’il s’agisse de techniques pour mesurer les tasses de riz, ou dessiner et nommer les membres de leurs familles.

Chaque émission aura également une composante permettant aux adultes d’aider leurs enfants à s’alphabétiser. Dans un segment questions-réponses, les animateurs(rices) discutent avec une personne-ressource de sujets comme l’égalité de genre ou les stéréotypes liés à l’apprentissage (Les garçons sont-ils vraiment meilleurs en mathématique? Comment les personnes qui s’occupent des enfants et les parents peuvent-ils promouvoir l’éducation des filles?) ou d’autres comme la nutrition et le sommeil.

Le dernier segment de l’émission est une tribune téléphonique en direct où les enfants ou les adultes peuvent appeler les stations de radio et répondre aux questions relatives à ce qu’ils apprennent.

À l’exception du segment de lecture du conte, l’émission sera enregistrée et diffusée en direct chaque jour de semaine pendant 13 semaines, y compris une semaine de jeu-questionnaire pour mesurer l’engagement et l’implication dans les émissions

Reading on the Waves

C’est la première fois que Radios Rurales Internationales offre des émissions ciblant l’alphabétisation explicitement, et la première fois qu’elle travaille directement en Sierra Leone et au Libéria.

« Nous sommes fiers de ce nouveau partenariat avec CODE, » a déclaré Caroline Montpetit, la Gestionnaire régionale de programme, Afrique de l’Ouest.

« Nous sommes impatients de communiquer par la radio pour améliorer les taux d’alphabétisation et appuyer les enseignants et les familles, non seulement en ce qui a trait à leurs objectifs d’apprentissage, mais également pour l’amélioration de l’égalité de genre et des relations entre les familles. »

Les stations de radio partenaires de l’émission sont les suivantes.

Au Libéria : Radio Gbarnga à Bong Radio Bomi à Bomi Radio Gbehzohn à Grand Bassa. Rediffusions : Radio Totota à Bong Pumah FM à Bomi Magic FM à Grand Bass

En Sierra Leone : SLBC à Bo Radio Kolenten à Kambia. Rediffusions : Radio Newsong à Bo Radio Cat Bamie


Le projet Distance Learning in Crisis (L’apprentissage à distance en période de crise) vise à promouvoir l’éducation des enfants en Sierra Leone et au Libéria pendant la crise de la COVID-19. CODE travaille en partenariat avec Radios Rurales Internationales et les partenaires locaux WE-CARE Foundation (Liberia) et The Association of Language and Literacy Educators (Sierra Leone), en vue d’associer les émissions radiophoniques stimulantes à de nouvelles ressources de lecture. L’objectif du projet est d’aider les parents et les enfants dans les activités de lecture et d’apprentissage pour la poursuite des cours pendant la COVID-19. Ce projet est fier de bénéficier du soutien financier du gouvernement du Canada par l’entremise d’Affaires mondiales Canada.