Matilda Amoah a fait sa première apparition sur la chaîne Todays FM en janvier 2016. Elle avait reçu une invitation pour participer à une discussion en groupe lors d’une émission de la station. L’émission s’était bien déroulée et elle tomba amoureuse d’un nouveau métier. Matilda demanda à se joindre à l’équipe de la station de la radio.

Elle démarra en tant que présentatrice en langue anglaise. À mesure qu’elle maîtrisait le microphone, elle demanda à animer d’autres émissions. « Ce fut l’un des moments cruciaux de ma vie, » déclare-t-elle.

Elle est actuellement présentatrice dans l’émission Kuapa diffusée sur Todays FM à Ejura, un des districts considérés comme les greniers de la région Ashanti du Ghana. Elle a animé une émission commanditée par Radios Rurales Internationales et le Programme alimentaire mondial. Cette émission abordait les problèmes de poids et de mesures qui constituent un important défi d’ordre commercial pour les agriculteurs et les agricultrices qui souhaitent obtenir un prix équitable pour leurs produits agricoles.

Non seulement, on m’a donné une voix, mais j’ai également eu une tribune en tant que radiodiffuseuse rurale, que j’utilise pour encourager et motiver des milliers de jeunes dans le cadre de mes émissions hebdomadaires.

Matilda Amoah: lauréat du Prix des communications George Atkins

Cette émission a eu un grand impact sur la communauté. Benjamin Fiafor le représentant pays de Radios Rurales Internationales au Ghana déclare : « Grâce à sa persévérance, elle a amené l’Assemblée du district d’Ejura a organisé des réunions avec d’autres assemblées municipales et communales pour adopter une loi commune pour l’application des normes en matière de poids et de mesures. »

Matilda Amoah et Ben Fiafor, Représentant national de Radios Rurales Internationales au Ghana

Matilda est également devenue cultivatrice de maïs. Elle apprend de sa propre émission et des interviews qu’elle réalise avec les agriculteurs, les agricultrices et les expert(e)s.

Elle est fière de son travail.

Matilda déclare : « Non seulement, on m’a donné une voix, mais j’ai également eu une tribune en tant que radiodiffuseuse rurale, que j’utilise pour encourager et motiver des milliers de jeunes dans le cadre de mes émissions hebdomadaires. J’incite activement plus de femmes et de jeunes agriculteurs à pratiquer l’agriculture comme une activité commerciale en communiquant des informations sur l’agriculture aux communautés rurales isolées, soutenant ainsi les efforts des services de vulgarisation agricole par le biais des langues locales. »

La radio fait partie de la vie de Matilda depuis l’enfance. Elle a été élevée par une mère célibataire, dont les efforts pour prendre soin de cinq enfants lui ont démontré les valeurs du travail assidu, de la détermination et du cran qu’il faut pour réussir. Matilda affirme que la radio était un moyen d’évasion pour elle lorsqu’elle était enfant. Entendre les voix à la radio lui permettait de s’évader mentalement, oubliant ainsi ses moments douloureux ou décourageants, du moins pour un instant.

Maintenant, elle est une de ces voix à la radio. Elle croit que ses compétences en communication et sa curiosité d’esprit l’aident à réaliser une émission radiophonique intéressante qui explore de nouvelles idées chaque semaine. Grâce au système de rétroaction, Uliza, fourni par Radios Rurales Internationales, elle parvient à recueillir les avis de ses auditeurs et auditrices qui expriment leurs idées et leurs questions au moyen de téléphones cellulaires. Elle utilise ces informations pour s’assurer que son émission aborde les questions et les intérêts de son auditoire.

Elle explique : « J’ai conçu des solutions sur mesure aux problèmes exprimés par les agriculteurs d’exploitations familiales. La diffusion d’informations opportunes et pertinentes est un élément fondamental de ma passion à vouloir aider les agriculteurs ruraux »

Matilda Amoah fait partie des lauréat(e)s du Prix des communications George Atkins. Ce prix est décerné aux radiodiffuseurs et aux radiodiffuseuses pour l’excellence de leurs services aux auditeurs et aux auditrices ruraux et leur engagement à l’égard de Radios Rurales Internationales.

Radios Rurales Internationales décerne chaque année le Prix des communications George Atkins aux radiodiffuseurs et aux radiodiffuseuses qui excellent dans l’offre d’émissions visant à aider les agriculteurs et les agricultrices d’exploitations familiales à nourrir leurs familles et augmenter leurs revenus. Ce prix porte le nom de feu Dr George Atkins, fondateur de Radios Rurales Internationales.

Matilda Amoah et l’équipe de Radios Rurales Internationales au Ghana