Depuis 2000, Carine Ide Tchounga a travaillé avec l’équipe de la nouvelle Radio Communautaire Medumba, émet de Bangangté, dans la région Ouest du Cameroun. La station est une source important d’information pour les agriculteurs et les agricultrices.
 
Les auditrices et les auditeurs reçoivent les signaux des émetteurs de la station dans un rayon de plus de 200 kilomètres. Il s’agit actuellement de la seule station de radio de la localité, et plus de 90 % de la population écoute les émissions qu’elle diffuse.
 
Maintenant, elle est la directrice, mais quand même, elle réalise toujours quatre émissions par mois, aussi bien en français qu’en medumba, la langue locale. Carine co-anime les deux émissions agricoles, dont Fréquence agricole, diffusée en français, et Le monde rural, diffusée en medumba.
 
Elle utilise les textes radiophoniques et d’autres publications de Radios Rurales Internationales, et elle adapte le contenu des documents au contexte local. Chacune de ses émissions prend fin avec une histoire provenant des archives de RRI.
 
Carine est convaincue que Radio Medumba est réputée dans la communauté car 40 % de sa programmation est diffusée en medumba. Les émissions présentent le savoir et les points de vue d’agricultrices, d’agriculteurs, d’expert(e)s agricoles et touche des gens de tous les milieux. Cela permet d’améliorer la qualité des émissions qui sont bien reçues par les auditrices et les auditeurs.
 
Carine est satisfaite de la réaction des auditrices et des auditeurs. Elle déclare : « Les auditrices et les auditeurs mettent en pratique les conseils qu’ils entendent à la radio et obtiennent de bons résultats … [Nous avons réalisé un] sondage pour revoir les horaires, car il s’est avéré que les émissions agricoles figurent au nombre des émissions les plus écoutées. »
 
À l’instar de plusieurs stations communautaires, Radio Medumba a des problèmes de logistique, de matériel et de financement. Carine ne peut pas se rendre sur le terrain pour interviewer les agricultrices et les agriculteurs autant qu’elle le voudrait.
 
Toutefois, elle déclare : « Les émissions transforment la vie de nombreuses personnes parce que nous réalisons des émissions … dans lesquelles nous proposons des solutions techniques appropriées. Comme nous sommes situés en milieu rural, les émissions qui traitent de l’agriculture intéressent la majorité des gens, qui n’hésitent pas à [nous] contacter pour nous demander de rediffuser les émissions qu’ils ont ratées.
 
Ce c’est une des histoires de Barza Infos, écrite pour les radiodiffuseurs et les radiodiffuseuses pour qu’ils peuvent comprendre les défis des agriculteurs et les agricultrices.