Ce fut toute une année, et ce, autant pour Radios Rurales Internationales que pour les agriculteurs et agricultrices africains.

Beaucoup de choses depuis fin mars 2018 (notre rapport annuel couvre la période allant de mars 2017 à mars 2018). Nous sommes donc ravis de réfléchir aux succès et aux défis que nous avons eus en 2017-18 alors que nous approchons de 2019.

En Afrique rurale, plusieurs personnes ont bravé une météo fluctuante, une sécheresse et, pour couronner le tout, une nouvelle espèce envahissante.

Dans bien des cas, notre travail a consisté en juste une chose : diffuser à la radio des informations vitales pendant les crises et modifier nos programmes pour produire rapidement ressources radiophoniques importantes pour les agriculteurs et les agricultrices confrontés à ces problèmes. Nous avons rapidement changé les sujets radiophoniques pour faire face aux crises, et mis en lumière les expériences des agriculteurs et des agricultrices à mesure qu’ils trouvaient leurs propres solutions.

Grâce aux équipes d’innovation basées dans nos bureaux pays, nous avons aussi amélioré de manière substantielle notre plateforme radiophonique interactive, Uliza, qui nous permet de recueillir en direct des renseignements auprès d’auditeurs et d’auditrices lorsqu’ils appellent pour poser des questions ou répondre aux sondages. Non seulement nous avons amélioré les émissions afin que les radiodiffuseurs puissent archiver les émissions radiophoniques agricoles aux fins de rétroaction, mais également pour qu’en appelant durant les émissions, les agriculteurs et les agricultrices puissent laisser un message avec une question que nous pouvons transférer à des spécialistes qui leur répondront dans un enregistrement vocal envoyé directement à l’auditeur ou à l’auditrice.

Nous avons également :

  • Fourni 143 ressources à 713 partenaires de radiodiffusions dans 40 pays africains.
  • Travaillé directement avec 149 de ces partenaires sur 62 projets dans 11 pays
  • Touché un auditoire potentiel de 49 millions de personnes, dont 20 millions d’auditeurs et d’auditrices.
  • Fait la promotion de nouvelles solutions technologiques et de nouveaux formats radiophoniques qui rendront la radio encore plus intéressante l’an prochain grâce à nos équipes d’innovations numériques en Afrique.

Et ce n’est même pas la moitié. Pour en savoir plus sur nos réalisations de 2017-18, lisez l’intégralité de notre rapport annuel.

Notre rapport financier intégral de la même année est également disponible en anglais sur notre page de publications.

À l’an prochain.

– L’équipe de Radios Rurales Internationales

Crédit photo: CRDI/Bartay