Les médias jouent un rôle crucial au cours des situations d’urgence. Cependant, il n’est pas toujours facile de collecter de bonnes informations à jour, surtout lorsque les rumeurs circulent. Dans le cadre du plan de riposte de Radios Rurales Internationales contre le COVID-19, son Équipe des innovations numériques a entrepris de créer pour les radiodiffuseurs un système abordable qui leur permettrait d’obtenir de bonnes informations pour leurs émissions.

Les radiodiffuseurs(euses) ont la responsabilité de transmettre des informations aux communautés qui sont souvent en milieu rural ou coupées des sources d’information plus traditionnelles. En fait, ils/elles sont une principale source d’appui pour les Africain(e)s ruraux. Qu’ils/elles diffusent dans des langues parlées par les minorités, ou avec des moyens qui satisfont les besoins particuliers des communautés qu’ils servent, les radiodiffuseurs(euses) sont très axés sur le local. Ils/elles connaissent leurs communautés mieux que quiconque, et savent comment transmettre les informations en temps utile, de façon divertissante, instructive et facile à comprendre.

Au Burkina Faso, par exemple, 94 % des adultes écoutent la radio chaque jour selon une récente étude d’Africascope. Dans nos pays d’intervention, en moyenne 65 % des adultes possèdent ou ont accès à une radio. Dans les localités où l’accès et l’utilisation de l’Internet sont très limités et où la télévision n’est pas à la portée de tout le monde, la radio est indispensable. Tout cela signifie que l’information fournie aux radiodiffuseurs(euses) est capitale.

« Actuellement, avec cette pandémie, les radiodiffuseurs peinent à obtenir des informations, » déclare Nathaniel Ofori, Chef d’équipe principal de la mise en œuvre des innovations numériques de Radios Rurales Internationales. « Beaucoup de fausses nouvelles circulent, surtout sur les médias sociaux, et les gens n’arrivent pas à reconnaître le vrai. Les radiodiffuseurs(euses) ont besoin d’une plateforme où ils/elles peuvent vérifier si les informations qu’ils/elles reçoivent sont vérifiées ou non, poser leurs questions et avoir accès à des gens qui y répondront. »

Ainsi, grâce au financement supplémentaire octroyé par le gouvernement du Canada pour les activités relatives au COVID-19 menées dans le cadre du projet Voix de femmes à grande échelle de Radios Rurales Internationales, nous avons décidé de trouver des moyens pour soutenir les radiodiffuseurs(euses).

Créer un service d’assistance téléphonique pour les radiodiffuseurs

Alors que la menace du coronavirus planait à travers le monde, l’Équipe des innovations numériques se demandait comment elle pouvait contribuer à l’adaptation des communautés face aux nouvelles conditions imposées par le coronavirus. La réponse parut logique : appuyer les radiodiffuseurs(euses) en leur communiquant des informations sur la manière dont ils/elles pouvaient continuer à travailler tout en respectant la distanciation physique.

Toutefois, cela a suscité encore plus de questions : Comment s’assurer que les radiodiffuseurs(euses) des 10 pays où nous avons des bureaux obtiennent de bons renseignements sur le COVID-19? Comment peuvent-ils/elles vérifier les informations dont ils/elles disposent, ou poser des questions sur celles qui leur manquent?

Lorsqu’elle crée des émissions radiophoniques, Radios Rurales Internationales conçoit des outils numériques qui permettent aux radiodiffuseurs(euses) d’être en contact avec leurs auditoires. À l’aide des systèmes de réponse vocale interactive (RVI), les auditeurs(rices) peuvent poser des questions, participer à des sondages et entendre d’importants renseignements provenant des émissions. Il parut donc naturel que le système RVI fût un des moyens par lesquels nous pouvions toucher les radiodiffuseurs(euses), dont plusieurs sont démunis.

  1. Nous avons demandé aux radiodiffuseurs(euses) de nos groupes WhatsApp de soumettre les questions qui leur étaient fréquemment posées.
  2. Grâce aux dernières informations que l’Organisation mondiale de la Santé fournissait et à d’autres sources, notre Équipe des ressources des radiodiffuseurs préparait pour les radiodiffuseurs(euses) un contenu d’informations sanitaires essentielles concernant le COVID-19 et des conseils de sécurité sous forme de courts articles, faciles à comprendre.
  3. Nos équipes ont enregistré ces informations en anglais, en swahili, en amharique et en français
  4. Nous avons créé des services d’assistance téléphonique par RV dans les 10 pays différents et communiqué ces informations par le biais de nos réseaux de radiodiffusions avec plus de 2 000 radiodiffuseurs(euses).

Contrairement à nos services RVI destinés aux auditeurs(rices), qui sont caractérisés souvent par des informations simplifiées de la semaine, ce service fournit un aperçu détaillé des questions fréquemment posées, des mythes et des informations erronées, ainsi que des conseils pour aider les radiodiffuseurs(euses) à être en sécurité.

« Nous essayons de faire passer sur le système RVI toutes les informations, dont pourraient avoir besoin les radiodiffuseurs selon nous, » déclare Nathaniel. Il a piloté la conception et le développement de la ligne d’assistance téléphonique.

« Nous l’avons organisé de façon à ce que ce soit plus facile et direct, mais nous voulions donner plus d’informations, car ces radiodiffuseurs transmettent des informations à leurs auditeurs. »

Testez-le vous-même ici :

Voici un exemple d’informations sur l’appel

Menu principal
Appuyez sur 1
Appuyez sur 2
Appuyez sur 3
Terminer l’appel

Un espace où poser des questions

Mais les lignes d’appel ne sont pas simplement un service unidirectionnel. Le RVI permet aux radiodiffuseurs(euses) de poser une question ou d’échanger leurs meilleures pratiques sur la ligne.

« Actuellement, il est difficile pour les radiodiffuseurs(euses) d’avoir accès à un expert local. Grâce à ce système, vous pouvez poser un certain nombre de questions, et des experts les examineront et fourniront des réponses, » déclare Nathaniel.

Lorsque les radiodiffuseurs(euses) enregistrent une question, celle-ci est capturée dans une application en ligne créée par notre équipe qui l’inscrit ensuite dans une catégorie (afin que nous puissions localiser le type d’information nécessaire) et l’envoie à un(e) expert local(e).

Les expert(e)s renvoient par la suite un message texte à notre équipe qui relaie les réponses dans la langue du/de la radiodiffuseur(euse).

Depuis son lancement le 4 mai, plus de 740 radiodiffuseurs(euses) de 10 pays ont appelé sur la ligne d’assistance téléphonique, et plus de 40 questions ont été posées et ont obtenu des réponses .

Les questions les plus couramment posées se rapportaient à des renseignements de base sur le COVID-19, y compris les symptômes, le mode de protection et de transmission, et les répercussions de la maladie sur les hommes et les femmes.

« Les questions qu’ils posent ne sont pas les leurs. Ils posent des questions au nom des gens, de leurs auditeurs, et ils ont besoin d’un moyen pour poser ces questions, » déclare Nathaniel.

Retrouver les radiodiffuseurs chez eux

En même temps, nous reconnaissons que les radiodiffuseurs(euses) utilisent de plus en plus les médias sociaux comme un moyen pour propager leurs émissions. Nous avons des groupes WhatsApp où des centaines de radiodiffuseurs(euses) partagent des informations et de meilleures pratiques.

Ainsi, notre équipe a également développé un chat bot (robot conversationnel) où, à travers une série de questions dirigées, les radiodiffuseurs(euses) peuvent accéder aux mêmes informations sur le COVID-19 par Messenger de Facebook et Telegram.

Testez-le vous-même ici : http://m.me/farmradioFM.

Servir aux communautés rurales des informations sur le COVID-19

Notre objectif est que ces services permettent aux communautés rurales et mal desservies d’obtenir les renseignements dont elles ont besoin pour rester en sécurité alors que la pandémie est toujours présente.

Alors que nous tendons vers une phase de sortie de la pandémie, nous savons que les radiodiffuseurs(euses) continueront de jouer un rôle essentiel en s’assurant que les communautés peuvent se reconstruire mieux et rester en sécurité tout en le faisant.


Êtes-vous radiodiffuseur(euse)? Accédez au système RVI ici.

Appuyez notre travail sur le COVID-19 ici.


Le projet Voix de femmes à grande échelle vise à offrir des services radiophoniques interactifs améliorés au Burkina Faso, au Ghana, au Mali et au Sénégal, pour toucher plus de sept millions d’agriculteurs(rices) d’exploitations familiales afin d’améliorer la sécurité alimentaire et l’égalité de genre. Le gouvernement du Canada, par l’entremise d’Affaires mondiales Canada, appuie ce projet avec une subvention de cinq millions de dollars pour les cinq ans du projet. Grâce au financement supplémentaire de Canada, Radios Rurales Internationales appuiera des radiodiffuseurs(euses) d’Afrique subsaharienne qui fournissent des informations relatives à la pandémie aux communautés éloignées et rurales.