L’émission She Show d’Ahomka FM a été la première finaliste du Prix Liz Hughes pour Radios Rurales au féminin de 2021

She Show, (Émission « Elle ») comme son nom l’indique, est consacrée aux femmes. L’émission passe sur Ahomka FM dans la région d’Elmina, au centre du Ghana. Elle est réalisée par l’animatrice Consuella Kabutey-Ongo, la réalisatrice Judith Eduam, la directrice Josephine Araba Annan-Fynn et le chef de production Samuel Nana Effah Obeng.

She Show est une des finalistes du Prix Liz Hughes pour Radios Rurales au féminin de 2021, un prix décerné aux stations de radio et aux réalisateurs(trices) qui s’attèlent à servir les auditrices. Les émissions primées traitent et font la promotion de l’égalité de genre. Parfois, on y retrouve des expériences et des points de vue de femmes, ou des questions qui les préoccupent. Radios Rurales Internationales a créé ce prix en mémoire de Liz Hughes qui fut membre de son conseil d’administration.

L’émission couvre un large éventail de sujets relatifs aux femmes, qu’il s’agisse de leurs relations avec leurs enfants et leurs maris ou de questions financières. Il y est également question de sexe et de santé, y compris la vie sexuelle des femmes.

Un aspect particulier de She Show c’est qu’elle a un ton humoristique et amical, même quand les sujets abordés sont sérieux.

Nana Effah explique pourquoi une telle approche est importante : « Nous avons constaté que notre auditoire, les personnes que nous servons, sont des gens qui ont beaucoup de difficultés. Beaucoup de femmes que nous ciblons sont déjà stressées. Nous comptons rendre l’émission plus flexible, pour qu’elle soit plus ouverte et divertissante. Elles doivent toujours avoir envie d’écouter l’émission et vouloir y contribuer aussi. »

She Show est un formidable exemple d’émission radiophonique qui met en relief et fait la promotion de l’égalité de genre. Pour réaliser l’émission She Show de sorte à atteindre leurs objectifs en matière d’égalité de genre, la réalisatrice choisit les sujets les plus pertinents à aborder, et tient compte de la sensibilité du sujet, la période et la saison durant laquelle l’émission sera diffusée. Ensuite, elle consulte des personnes-ressources pour voir si elle peut les inviter à venir discuter de ces sujets. Cette stratégie accorde la priorité aux voix féminines dans chaque émission.

Il y a plusieurs femmes au sein de l’équipe de production, mais elle collabore également avec une organisation féminine bien connue dénommée WilDar pour s’assurer que l’inclusion du genre, la diversité et la collaboration constituent la base de leur production.

Le chef de production Nana Effah déclare : « Nous discutons toujours de la façon dont les femmes de nos sociétés devraient être autonomisées et comment elles doivent être indépendantes et avoir de l’assurance. »

She Show remet en question les rôles conventionnels des hommes et des femmes au Ghana et en Afrique en diffusant des discussions sur les femmes et les hommes dans des rôles non traditionnels. L’équipe de l’émission espère que ses émissions feront la promotion de nombreux rôles diversifiés que les femmes peuvent assumer. Elle espère également faire appuyer l’égalité de genre en discutant des droits des femmes dans la société et de leur rôle intégral dans les prises de décision, en faisant un plaidoyer pour elles et en les encourageant à occuper des postes de leadership et d’entrepreneures dans des domaines tels que la création de perles de verre et la chapellerie.

« Nous croyons que lorsque les femmes ont de bons emplois et sont indépendantes, elles acquièrent une certaine forme de respect et de reconnaissance et ce faisant elles se font entendre, » ajoute Nana Effah.

Grâce à She Show, les jeunes filles se sentent à l’aise de venir partager leurs expériences sur les responsabilités parentales et d’autres sujets connexes. Certaines appellent à l’antenne pour faire des commentaires. D’autres se sentent inspirées d’offrir des formations gratuites aux femmes et aux filles pour améliorer leurs conditions de vie.

Nana Effah déclare être fier de recevoir ce prix qui reconnaît les efforts de l’équipe de l’émission.

« Ce prix est magnifique. Il est exaltant. C’est la première fois que nous sommes récompensés pour un tel effort. »

Il ajoute qu’il n’est pas toujours facile de réaliser une émission qui traite des questions de genre.

Il explique : « Nous avons essayé de faire des émissions afférentes au genre avant, mais après les avoir diffusées pendant un certain temps, et subi toutes les attaques et tout, nous n’avions rien et c’était un peu décourageant. Donc, ce prix nous permet de nous refaire une beauté. C’est un prix international, et non un prix local, par conséquent, nous avons le droit de nous vanter. Nous sommes fiers, et nous allons le faire savoir. Nous savons que ce prix nous place au meilleur niveau en termes de reconnaissance. Maintenant, les gens sauront que lorsqu’on parle de questions liées au genre, la meilleure station à écouter pour avoir des informations de qualité c’est Ahomka FM, et ça seulement c’est un réel plaisir pour nous! »


Par Lin Frazer


L’émission She Show d’Ahomka FM a été la première finaliste du Prix Liz Hughes pour Radios Rurales au féminin de 2021. L’émission sur l’agriculture et le développement de Radio Rurale Locale de Banikoara, au Bénin a été également une finaliste. La Radio Communautaire Salama a été la grande lauréate du Prix Liz Hughes pour Radios Rurales au féminin 2021. Deux émissions ont également reçu des mentions honorables.

Cette histoire a été publiée à l’origine sur Barza Infos, le fil d’actualité de Radios Rurales Internationales destiné aux radiodiffuseurs agricoles africains.